Share

Afin d’apporter une dimension européenne à cette 4e édition, les Entretiens de Caluire et Cuire – Jean Moulin se sont tournés vers la Commission européenne et son programme « Europe pour les citoyens ». Le but de cette démarche était de pouvoir travailler sur la programmation 2019, en lien avec la ville de Nichelino, jumelle transalpine de Caluire et Cuire, et de faciliter leur participation en direct sur des tables rondes ou en simple spectateur.

 
                                                                        

Citoyenneté et crise de sens.

 

La citoyenneté se vit-elle de la même manière au-delà de nos frontières ? Porte-t-elle la même définition ? Subit-elle la crise de sens que nous lui connaissons actuellement en France ?
 

À l’occasion de cette 4e édition sur le thème de la citoyenneté, le choix a été fait de mettre en avant le lien qu’entretient la ville de Caluire et Cuire avec celle de Nichelino, depuis maintenant 14 ans. Passerelle culturelle d’importance pour les deux communes, ce jumelage représentait l’opportunité de convier à la fois des intellectuels et habitants de la ville, à s’exprimer sur leur vision de la citoyenneté et la manière dont elle se vivait de l’autre côté des Alpes.


Se sentir européen ? Une citoyenneté en crise

 

À travers des événements comme le Brexit, ou encore la montée des partis populistes observée dans plusieurs pays d’Europe, on constate un forme de repli sur soi des sociétés et une volonté d’un retour de la « souveraineté nationale ». Quelles conséquences sur l'Union européenne et les valeurs qu’elle porte ?

 

Lors de l’élaboration du programme, nous nous sommes alors interrogés sur l’articulation entre citoyenneté nationale et citoyenneté européenne. Notre volonté de construire une table ronde sur un sujet transnational, nous a permis de réaliser un travail de réflexion avec nos « jumeaux » italiens. Une opportunité d’enrichir le débat en lui donnant une réelle dimension européenne.

 

Afin de nous donner les moyens d’organiser la venue de nos voisins italiens, nous avons participé au programme l’Europe pour les citoyens. Un financement nous a été attribué afin que nous puissions accueillir 54 italiens dont 6 ont été invités sur scène pour participer aux tables rondes « Citoyens européens, citoyens d’Europe ? » et « La citoyenneté en action ».

 

Citoyens européens, citoyens d’Europe ? 

 

Pour cette première table ronde, nous avons fait le choix, après un rappel juridique des origines de l’Union et du statut de « citoyen européen » par Eric Carpano,1 et une présentation de l’ AICCRE2 par Davide Rigallo3, de confronter les visions de l’Italie et de la France notamment sur les questions de la parité via les présentations d’Anne-Laure Chalet4 et Laura Gaudenzi5. Nous avons également interrogés les plus jeunes issus du Service civique communal de Caluire et Cuire et de 2 Universités de Turin, sur leur vision de cette grande communauté et leur sentiment d’appartenance.

 

La citoyenneté en action

 

Cette table ronde a réuni 8 acteurs de la vie locale italienne et française, dont les représentant du Comité de jumelage Claude Demougeot et Tiziana Malandrone. Un échange autour des initiatives mises en place sur leur territoire respectif, sur comment la citoyenneté se vit et les moyens mis en œuvre pour la faire vivre ou revivre. Que ce soit via des ateliers de philosophie, à travers des activités sportives ou encore en donnant un second souffle à la vie en communauté en se réappropriant l’espace et en réinventant les services publics.

 

 

Vous pourrez retrouver leurs propos dans l’édition des Actes 2019 (publication prévue en octobre prochain).

Fiche descriptive du projet - Europe pour les citoyens

 

 

1 Professeur de droit à l’université Lyon 3

2 Association italienne du Conseil des communes et des régions d’Europe.

3 Secrétaire régional de l’AICCRE

4 Directrice générale adjointe Famille / Solidarité

5 Secrétaire générale ajointe de l’AICCRE