Share


JEAN-LOUIS DEBRÉ

ancien Ministre de l'Intérieur, ancien Président de l'Assemblée nationale et du Conseil Consittutionnel

Après une carrière de magistrat notamment  comme juge d’instruction à Tribunal de Paris, (chargé du terrorisme et de la criminalité organisée ) Jean-Louis Debré en1986 est devenu député de l’Eure. Il fut conseiller général et maire d’Evreux. Ministre de l’intérieur  (1995 1997) il fut élu Président de l’Assemblée nationale (2002-2007)puis  Président du Conseil  Constitutionnel (2007-2016). Auteur de nombreux livres sur des personnalités de l’histoire de la République notamment : Ces femmes qui ont réveille la France et d’ouvrages de souvenirs, comme Ce que je ne pouvais pas dire et Histoire de famille. Il est aussi l’auteur de plusieurs romans policiers dont La Rumeur.

 

 



FRANÇOIS DUBET

sociologue, professeur émérite à l'université de Bordeaux et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Ses principaux ouvrages portent sur l’école, la marginalité juvénile, la socialisation. Il travaille actuellement sur les théories et les sentiments de justice. Il fait paraître cet automne, avec Marie Duru-Bellat L’école peut-elle sauver la démocratie ? (Seuil, 2020). Il est également auteur de Le Temps des passions tristes. Inégalités et populisme (Seuil / République des idées, 2019) ; 10 propositions pour changer d'école (avec Marie Duru-Bellat, Seuil, 2016) ; Ce qui nous unit. Discriminations, égalité et reconnaissance, Paris, Seuil / La République des idées, 2016. 

 




JERÔME FOURQUET
Directeur du Département Opinion et Stratégie d'Entreprise de l'Ifop

Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Rennes et titulaire d'un DEA de géographie électorale (Université Paris VIII), Jérôme Fourquet intervient sur toutes les enquêtes d'actualités. Ses pôles d'expertises portent notamment sur les enjeux électoraux, les sujets économiques et sociaux, les fractures territoriales et les questions internationales et de défense.

 



GAÉTAN LEPOUTRE

Caluirard, Entrepreneur de l'Economie Sociale et Solidaire.
Au travers de 2 structures qu'il a co-fondé et dirige, il vise à développer une économie circulaire et à créer des emplois locaux et durables pour des personnes éloignées de l'Emploi : ELISE Lyon et Les Alchimistes. Il viendra parler de la collaboration de ces 2 structures avec l'initiative Territoire Zéro Chômeur à Villeurbanne.

 

 


INGRID LEVAVASSEUR
Aide soignante, élue conseillère municipale à Louviers, présidente de l’association Racines Positives.

Mise sous le feu des projecteurs médiatiques lors du mouvement des gilets jaunes, pour avoir exprimé ses difficultés de femme, devant faire face aux difficultés du quotidien, cumulant les multiples casquettes nécessaires au bon fonctionnement d’une famille, vivant en milieu rural, avec un seul salaire et de soignant, la nécessité de dire stop fut présente. Après avoir interpellé le Président par écrit, restée sans réponse, elle décide de s’exprimer à haute voix sans se douter un seul instant que cette prise de parole serait le début d’un engagement politique, militant et humainement enrichissant. Elle aspire à un dialogue social de manière à établir une communication forte et constructive. Elle est l'autrice de Rester Digne chez Flammarion.

 


 

 

ALEXIS PEILLOUX
Directeur général adjoint Citoyenneté et transition des territoires du Département de l'Ardèche.
Il est en charge des politiques éducatives, culturelles, territoriales et du suivi de la démarche "l'Ardèche en transition", visant à transformer la conduite des politiques publiques départementales pour atteindre une exemplarité en matière de transition écologique et solidaire.

 

 
 



CÉLINE PINA

Chroniqueuse, essayiste, militante.
 

Céline Pina a été adjointe au maire de Jouy-le-Moutier dans le Val-d’Oise et conseillère régionale Île-de France. Elle s'intéresse particulièrement aux questions touchant à la laïcité, à l'égalité, au droit des femmes, à la santé et aux finances sociales. Céline Pina avait dénoncé, en 2015, le salon de « la femme musulmane » de Pontoise. Elle pointe dans son livre « Silence coupable » (éditions Kero) le déni de la classe politique face à la progression rampante du salafisme. Elle publie régulièrement dans divers medias, La Revue des deux Monde, le Figaro, Marianne... et intervient chaque semaine sur LCI. Elle a rejoint Front Populaire créé par Stéphane Simon et Michel Onfray.

Photo ©Bernard Martinez




CÉLINE SPECTOR

Professeur de philosophie politique à l’UFR de philosophie de Sorbonne Université.
Ses travaux sont consacrés à la philosophie des Lumières (Montesquieu, Rousseau) et à son héritage contemporain. Elle est notamment l’auteure de Montesquieu. Liberté, droit et histoire (Paris, Michalon, 2010) ; Au prisme de Rousseau. Usages politiques contemporains (Oxford, Voltaire Foundation, 2011) ; Rousseau. Les paradoxes de l’autonomie démocratique (Paris, Michalon, 2015), Eloges de l’injustice. La philosophie face à la déraison (Paris, Seuil, 2016) ; Rousseau et la critique de l’économie politique (Presses Universitaires de Bordeaux, 2017) ; Rousseau (Cambridge, Polity Press, 2019). Elle co-dirige la collection L’esprit des lois (collection de philosophie politique et de philosophie du droit) pour la Librairie Vrin.


Photo ©Emmanuelle Marchadour

 



KARIM MAHMOUD-VINTAM

Fondateur du mouvement pédagogique et civique Les Cités d'Or.


Guadeloupéen et Anglais par sa mère, Tunisien et Breton par son père, Karim Mahmoud-Vintam est diplômé de Sciences Po Paris, titulaire d’un DEA de sociologie et anthropologie des Religions (EPHE), et d’un MBA (ESSEC). Il a également étudié l’entrepreneuriat social à Cambridge (Angleterre) et à la Cornell University (Etats-Unis). Pendant plusieurs années, il fut conseiller de grands élus (Président du Grand Lyon, puis Président de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture). Il a aussi enseigné la géopolitique et l'histoire des idées politiques à l’IEP de Lyon et à l’Institut Catholique de Paris. L’un des enjeux des Cités d’Or (lauréat du Prix de la Démocratie en 2018), mouvement pédagogique et civique qu’il a fondé en 2007 et dont il est aujourd’hui le délégué général, est d’éduquer des jeunes adultes (16-25 ans) à la citoyenneté envisagée et pratiquée comme une spiritualité laïque. Karim a notamment écrit La France est morte, vive la France. Pour une deuxième révolution française (Editions Marie B., 2017).    

Photo ©Laurent Cerino