Share


Pascal BRUCKNER
Romancier et essayiste
Pascal Bruckner a été maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris de 1990 à 1994, il collabore également au Monde et au Nouvel Observateur
Romancier prolifique, on lui doit Lunes de fiel, Les Voleurs de beauté - prix Renaudot en 1997 - et plus récemment L'Amour du prochain (2005).

Par ailleurs, Pascal Bruckner est l'auteur de livres jeunesse - Au secours, le père Noël revient (2003), La boîte à bisous (2015) - ainsi que de plusieurs essais, et notamment La Tentation de l'innocence - prix Médicis de l'essai en 1995 - ou Misère de la prospérité, dans lequel il s'attaque à cette prétention qu'a l'économie de vouloir régir le monde entier. Écrivain engagé, Pascal Bruckner s'évertue à témoigner des réalités sociales.

En 2009, il revient sur le devant de la scène littéraire avec l'essai Le Paradoxe amoureux. Il publie chez Grasset, en 2014, un roman sur les SDF parisiens, La Maison des anges, en suivant le parcours d'un agent immobilier prêt à tout pour les éliminer de la surface. Il publie également fin 2014, Un bon fils aux éditions Grasset.
 


Eric CARPANO
Professeur agrégé de droit public à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Il enseigne le droit européen et de droit comparé. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’Etat de droit, la démocratie et le marché en Europe. Il dirige le Centre d’études européennes. Il est titulaire de la Chaire Jean Monnet de l’Union européenne. Dernière publication : « La crise de l’Etat de droit en Europe. De quoi parle-t-on ?», Revue des droits et des libertés fondamentaux, 2019, chron. n°29 (accessible en ligne)


 


 

Anne-Sophie CHAMBOST
Historienne du droit
Anne-Sophie Chambost est professeure des Universités (Université Jean Monnet - Saint-Etienne), membre du Cercrid (équipe Sciences, innovation et démocratie). Elle est l'auteure d'une thèse intitulée La pensée juridique de Pierre-Joseph Proudhon. Un anarchiste et le droit puis d'une Habilitation à diriger des recherches intitulée Autour de la réforme du concours et des études de droit. Un sujet de controverse entre les revues juridiques de la Monarchie de Juillet. Ses enseignements et ses recherches s'articulent essentiellement autour de deux axes : une approche politique du droit et une histoire matérielle de la pensée juridique contemporaine. Elle a créé et dirige la collection Contextes. Culture du droit (Lextenso - LGDJ) pour la diffusion de recherches qui soulignent les dynamiques d'exposition des idées et les processus de leur reconnaissance académique.



Jean-Pierre CHEVÈNEMENT
Haut fonctionnaire et homme politique
Jean-Pierre Chevènement adhère au Parti Socialiste SFIO en décembre 1964 et fonde en janvier 1966 le Centre d'Études, de Recherches et d'Éducation Socialistes (CERES). Il est élu député de 1973 à 1997, et en 2000, dans le Territoire de Belfort. Ministre d'État, Ministre de la Recherche et de la Technologie puis de la Recherche et de l'Industrie (1981-1983), Ministre de l'Éducation nationale du gouvernement de Laurent Fabius (1984-1986) puis Ministre de la Défense des gouvernements de Michel Rocard (1988-1991), il s'illustre par des mesures telles que la ré-introduction de l'instruction civique. Il a été maire de Belfort entre 1983 et 2007. Il fonde le 30 août 1992 le Mouvement des Citoyens et, en avril 1993, démissione du PS. Il participe en 1997 au gouvernement de la "gauche plurielle" en tant que Ministre de l'Intérieur et essaye d'imposer une grande politique d'accès à la citoyenneté, crée la police de proximité et donne une nouvelle impulsion à la coopération intercommunale. Il est président de la Fondation Res Publica.

 



Laura GAUDENZI

Secrétaire régional adjointe de la Fédération piémontaise et membre du Conseil national  de l'AICCRE

Docteur en pédagogie, chercheur et formateur universitaire,elle a enseigné trente-huit ans à l’école publique pendant lesquels elle a été titulaire denombreux projets d’innovation didactique en ce qui concerne les langues étrangères et les mathématiques. Parmi eux, la collaboration entre l'école Polytechnique de Turin et le Laboratoire de Psychologie Cognitivede la Sorbonne de Paris. Pendant quinze ans elle a été conseillère municipale, adjointe au maire.
Actuellement elle est secrétaire régional adjointe de la Fédération piémontaise AICCRE (Association Italienne pour le Conseil des Communes et Régions d'Europe) et membre du Conseil national, responsable des jumelages et égalité des chances, déléguée aussi au Comité de la Région Piémont pour l’affirmation des valeurs de la Résistance et les principes de la Constitution Italienne.

 



Lionel LACOUR
Agrégé d'histoire
Lionel Lacour est agrégé d'histoire, conférencier à l'Institut Lumière, Directeur du diplôme universitaire "Professions du cinéma" à l'Université Jean Moulin - Lyon 3 et dirigeant de Cinésium, agence événementielle dans le cinéma.
 
 

 


Jacques LÉVY
Géographe

Jacques Lévy a été élève à l'École Normale Supérieur de Chachan, il otbient l'agrégation de géographie (1974) et  une thèse   d'Et at (1993). Il est nommé au CNRS (1984-1993), professeur à l'Institut d'Études Politiques de Paris (1989-2007)  et professeur à l'Université de Reims  (1993-) et professeur à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (2004-). Ses centres d'intérêt principaux sont la théorie de l'espace des sociétés, notamment au travers de la géographie du politique,  des villes et de l'urbanité, de l'espace public et de l'urbanisme, de l'Europe et de la mondialisation. Il s'intéresse à l'épistémologie et aux méthodes de sciences sociales, avec une attention particulière pour la cartographie et la modélisation. Il travaille à l'introduction des langages non-verbaux, notamment audio-visuels à tous les niveaux de la  recherche. Il est professeur invité à  New York (NYU), Los Angeles (UCLA), Naples (IUO), São Paulo (USP)... Il est co-directeur de la revue de sciences sociales en accès libre EspacesTemps.net. Il a reçu en 2018 le prix international Vautrin-Lud considéré comme le prix Nobel de géographe.    

 


Maria Tiziana MALANDRONE
Vice-présidente du Comité de jumelage de Nichelo

Professeur de Français à la retraite depuis 3 ans, Maria Tiziana Malandrone est Responsable des cours et professeur de Français de l'Université du Troisième Age de Nichelino. Ell est aussi Vice-Président du Comité du Jumelage de Nichelino-Caluire et Cuire et collaboratrice dans des Associations de Nichelino qui s'occupent de politiques sociales et d'enfants en difficulté. Elle est Secrétaire du Comité du Quartier Oltrestazione et collaboratrice de la Mairie de Nichelino comme traductrice des documents historiques, culturels et d'actualité. Enfin, elle fait partie du Groupe Historique Conte Occelli de Nichelino
Dominique REYNIÉ
Professeur des Universités à Sciences Po et Directeur général de la Fondation pour l'innovation politique 

Dominique Reynié est diplômé de Sciences Po, Docteur en science politique et Agrégé de science politique. Il est Professeur des Unievrsités à Sciences Po et, depuis octobre 2008, Directeur général de la Fondation pour l'innovation politique. En 2012, il a été membre du "Visitors Program" du BEPA (Bureau of European Policy Advisers) auprès du Président de la Commission Européenne. Dominique Reynié est l'auteur de nombreux ouvrages et travaux de recherche dont Le triomphe de l'opnion publique, Odile Jacob, 1998, Innovation politique, Presses Universitaires de France, 2015, Populismes: la pente fatale, Plon, 2011 pour lequel il a été, en 2012, lauréat du Prix du livre politique et lauréat du Prix des députés, et plus récemment, Où va la démocratie ? (Plon, 2017) et Démocraties sous tension, une enquête planétaire réalisée dans 42 démocraties et en 33 langues (Fondation pour l'innovation politique, 2019). 

 


Davide RIGALLO
Secrétaire régiona de la Fédération du Piemont (AICCRE) 

Docteur en philosophie, en plus de vingt ans d'activité il a collaboré avec de nombreuses institutions italiennes et internationales sur les thèmes des politiques européennes, des droits fondamentaux et des migrations. En mars 2016, il a été élu secrétaire régional de la Fédération du Piemont AICCRE (Association Italienne pour le Conseil des Communes et Régions d'Europe). Il est aussi membre du Comité régional européen du Conseil régional du Piémont.

 


Nicoleta SALVI 

Nicoleta Salvi est éducatrice professionnelle, collaboratrice de la municipalité de Nichelino dans le cadre des projets gérés par la Cooperative Education Project. Elle est responsable des projets d'accompagnement social au logement, de la gestion des logements en cohousing et des interventions communautaires dans le complexe HLM en rue “Parri” à Nichelino.

 


Isabel SECCHI
Fonctionnaire de la municipalité de Nichelino, elle s'occupe des politiques sociales et du logement, avec la collaboration de Nicoletta Salvi pour ce qui concerne les projets d'accompagnement social au logement, de la gestion des logements en cohousing et des interventions communautaires dans le complexe HLM en rue “Parri” à Nichelino.

Réjane SÉNAC
Directrice de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF)

Réjane Sénac est membre du comité de pilotage du programme de recherche et d'enseignement des savoirs sur le genre - PRESAGE, elle enseigne à Sciences Po. Elle a été présidente de la commission parité du Haut Conseil à l'Égalité femmes - hommes, instance consultative auprès du Premier Ministre, de janvier 2013 à janvier 2019. Docteure de l'IEP de Paris  en science politique spécialisation pensée politique, elle est diplômée d'un troisième cycle de droit et d'une maîtrise de philosophie de l'Université de Paris I - Panthéon Sorbonne. Ses recherches ont pour point commun d'interroger les expressions contemporaines du principe d'égalité à travers le prisme des différenciations jugées légitimes et illégitimes. De l'analyse des usages de la parité et de la diversité à celle des controverses sur l'ouverture  du mariage civil aux couples de personne du même sexe, il s'agit d'examiner les liens entre les différenciations qui structurent le domaine public - politique et juridique en particulier, et le principe de justice au coeur du contrat social.

 


Sophie WAHNICH
Directrice de recherche au CNRS en sciences humaines (histoire, anthropologien science politique)
Sophie Wahnich s'intéresse plus particulièrement aux phénomènes révolutionnaires, à la civilité politique, à la violence politique. Elle contribue aux revues Vacarmes, Lignes, L'Homme et la société et a fondé l'Université populaire du 18e arrondissement.